Les cartes son par type

Il existe plusieurs types de connectique pour brancher votre carte son à votre ordinateur. Découvrez tous nos conseils pour vous procurer le matériel qui conviendra à vos objectifs.

Dossier réalisé par Julien. Mise à jour : 09/10/2022

Page type carte son

Lorsque vous souhaitez monter d’un cran dans la qualité audio, que cela soit en écoute ou en enregistrement, la carte son intégrée de votre ordinateur ne suffit plus. 

En plus de ne proposer que des ports jacks de 3,5 mm (généralement 2, pour les écouteurs et le microphone casque), la faible qualité de ses convertisseurs vous assurera un rendu moyen pour vos enregistrements et vos écoutes, en plus d’une latence trop élevée.

Vous avez alors plusieurs possibilités :

  • Vous procurer une nouvelle carte son interne PCI ou…
  • … passer sur un système externe en USB, Thunderbolt ou Firewire.

Quelles sont les différences entre ces interfaces audio ? Elles sont principalement liées à leur connectivité !

Quel type de carte son est adapté pour vous ?

D’entrée de jeu, nous pouvons déjà éliminer les cartes son Firewire. Cette solution fut l’idéale jusqu’en 2009, date où Apple commença à délaisser ce protocole de communication. Il offrait pourtant des performances hors du commun pour l’époque, avec une robustesse sans précédent. L’USB remplaça progressivement le Firewire.

Cela nous laisse les cartes en Thunderbolt, USB ou PCI. 

Le Thunderbolt bénéficie d’un fort gain d’intérêt. C’est également une option intéressante, quoique plus onéreuse.

La force de l’USB réside dans le fait que c’est un connecteur universel. Cela garantit que votre carte sera compatible avec tous les ordinateurs équipés d’USB (c’est-à-dire, quasiment tous) !

Le PCI reste avantageux pour une utilisation uniquement sur un ordinateur fixe. Que cela soit en écoute audio pour du gaming ou en production audio en studio.

L’USB, grande star actuelle

Le principal avantage d’une interface audio USB est qu’elle fonctionnera avec n’importe quel PC auquel vous prévoyez de la connecter.

Actuellement, le marché propose des cartes audio USB 2.0. 

Les cartes USB 3.X existent aussi, mais sont moins bien implantées encore. Ce protocole vous promet des taux de transfert importants permettant de diminuer la latence (décalage entre l’envoi d’un signal à l’ordinateur et retour de celui-ci dans vos enceintes).

Si vous investissez dans une interface USB 3.X, vérifiez bien que votre carte mère supporte l’USB 3.X. Si ce n’est pas le cas, vous serez limité par le débit de la version 2.0.

Pour une utilisation sur un vieil ordinateur ne présentant pas de ports jack audio, vous pouvez vous procurer une mini-carte son externe USB. 

→ Découvrez notre sélection des 7 meilleurs modèles de carte son USB en 2022.

Le concurrent direct de l’USB : le Thunderbolt

Nous devons la commercialisation grand public du Thunderbolt par Intel en 2011. Ce protocole se veut comme une alternative haut-débit à l’USB 3.X.

Bien que depuis 2020 nous soyons au Thunderbolt 4, il s’avère que le Thunderbolt 3 reste le plus utilisé actuellement. Le débit pour les deux protocoles est affiché à 40 Gbps. Ce type de bus est versatile, avec une fiche identique à de l’USB type C. 

La latence est complètement revue à la baisse par rapport à l’USB 3.

Cependant, les interfaces Thunderbolt sont pour le moment bien plus chères que leurs homologues USB. 

Les avantages de la latence peuvent justifier d’y mettre le prix par rapport à de l’USB, mais nous vous conseillons de vérifier si votre ordinateur supporte le Thunderbolt. 

En effet, ce protocole reste propriétaire à Intel. Si vous utilisez un processeur AMD, vous devriez peut-être passer votre chemin. Sachez toutefois que certaines cartes mères AMD proposent des ports Thunderbolt, mais au prix d’une incompatibilité probable pour de la production audio.

→ Découvrez notre choix des 5 meilleurs modèles de carte son Thunderbolt en 2022.

Carte son Thunderbolt rackable Apollo x6

L’Apollo x6, une très bonne interface Thunderbolt rackable

Les cartes son internes PCI : de la restriction à la flexibilité

Par leur nature, toutes les cartes son interne PCI se montent directement sur la carte mère de votre ordinateur. Il vous faudra donc faire un peu de démontage/remontage. 

Nous pouvons scinder ce type de carte en deux familles.

Les cartes dédiées à de l’écoute audio de qualité. Nous pensons notamment à l’ASUS Strix Raid Pro, adaptée pour des systèmes surround 7.1. Vous remarquerez que ce genre de carte ne possède pas d’entrée audio ! Si ce n’est juste pour un microphone casque.

Cela peut vous être suffisant pour votre utilisation. 

La seconde famille concerne les cartes dédiées à une utilisation studio. Celles-ci vous fournissent des entrées/sorties numériques. C’est alors à vous de vous procurer le système de conversion Analogique/Numérique (ou Digital Analog Converter – DAC) et Numérique/Analogique (ou ADC).

C’est plutôt pour une utilisation avancée et sédentaire en studio. La qualité est vraiment incroyable, par exemple avec la RME HDSPe AES.

Carte son pci RME Hammerfall
L’ancienne carte son RME Hammerfall, véritable équipement robuste pour du studio

Sommaire

Notre guide pour choisir votre carte son par type de connectique

Par Julien, de MaCarteSon

    Add a header to begin generating the table of contents